Tunisie-Qatar : Investir dans la Jeunesse !

Publié par | 12 mai 2013 | Emploi en tunisie



timthumb

Lors d’une cérémonie tenue à la Cité des Sciences, ce mercredi 8 mai 2013, le Qatar Friendship Fund (QFF) a annoncé son lancement officiel sur le territoire tunisien.

Le QFF n’est autre qu’un programme qui vise le développement et le renforcement des relations tuniso-qataries.

Ce programme tente, par la volonté du Qatar en partenariat avec 3 organisations tunisiennes, (Arab InspireRéseau Entreprendre et Startup Factory de Tunisiana), à soutenir la jeunesse tunisienne dans un programme basé sur le développement de l’entrepreneuriat, spécialement dans le domaine technologique.

 

Pourquoi l’entrepreneuriat ?

Le QFF affirme avoir eu recours à un cabinet de consulting afin de déterminer qu’elle est la problématique majeure que rencontre la Tunisie ? Clairement, cette question pourrait avoir plusieurs réponses, dont une commune et primordiale, selon c’est dernier. Le Chômage ! Comment en sortir ?

C’est en ce moment que l’idée de travailler sur l’entrepreneuriat est survenue.

« Pour créer des emplois, il faut créer des entrepreneurs » Fondateur du réseau entreprendre.

 

Le QFF cherche à développer à travers un partenariat avec la société civile en Tunisie, la création de nouvelles opportunités d’emploi en impulsant l’entrepreneuriat dans une coopération avec 3 organisations tunisiennes.

« 20 à 30 mille emplois pourront changer l’avenir de la Tunisie, nous cherchons à travailler dans cette optique et faire de notre mieux, en coopérant avec Arab Inspire, avec le Réseau Entreprendre et le Startup Factory de Tunisiana ». Badredine Ouali, porte-parole du QFF.

Beaucoup de messages portant une bouffée d’espoir nous sont parvenus à travers le porte parole du QFF, Badredine Ouali. « Regardez l’Inde ! quelques années avant, nous n’aurions jamais imaginé qu’elle pourrait être ce qu’elle est devenue, dans le domaine de l’informatique » dit-il.

 

Un avenir meilleur est possible !

Selon la déclaration de l’ambassadeur du Qatar en Tunisie et président du QFF, lors de cette cérémonie de lancement, le fond et ses partenaires se sont engagés à verser un présent du peuple Qatari à la jeunesse tunisienne, sous forme d’une donation de 100 millions de dollars.

Pour finir, le porte-parole du QFF, a insisté sur l’importance de la plateforme qui sera mise en place par le QFF qui est 100% tunisienne et qui compte couvrir tous les aspects de l’entrepreneuriat et qui se concentrera sur le renforcement des capacités, le financement des projets, la conception, l’innovation

 

Cette journée s’est terminée avec des workshops débattant « L’entreprenariat en Tunisie : la nouvelle dynamique ».

 

La cérémonie aura inscrit la présence d’un nombre important de personnalité à citer Saïd Nacer, ambassadeur du Qatar en Tunisie,  Shigeru ENDO, ambassadeur du Japon en Tunisie,  Othman Jerandi ministre des Affaires étrangères, Mongi Marzouk ministre des technologies de l’information et de la communication, Badreddine OUALI CEO Vermeg et porte parole du QFF, Radhi Meddeb, Comete Engineering, Wided Bouchamoui de l’UTICA, Ahmed Abdelkefi de la TLG, Ken Campbell CEO Tunisiana, Sami Smaoui HP Tunisie, Mohamed Bridaa DG Microsoft Tunisie.

Laisser une réponse

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.