Tunisie : Le spectre de la délocalisation refait surface

Publiée par | 4 mai 2013 | Emploi en tunisie



Alors que l’on s’attelle, désespérément, à panser les plaies des investisseurs qui déguerpissent, voici le spectre de la délocalisation qui refait surface. L’accumulation des faits démontrant que les usines étrangères font face à des intimidations et des pressions répétitives est loin d’être anodine et résonne comme l’aveu masqué d’une volonté de découragement des  investisseurs.

jal-group-logo1

Dans un communiqué dont nous venons de recevoir une copie, le groupe JAL implanté à Menzel Bourguiba (gouvernorat de Bizerte)  menace de mettre un terme à ses activités si un terme n’est pas mis aux pratiques illégales. Faisant face au blocage de son site de production depuis maintenant trois semaines, l’activité de ce groupe se trouve quasi paralysée, ses finances en ruine  et ses 4000 employés sur la sellette.

Mettant en garde contre la gravité de cette situation, le groupe précise avoir abouti à « un accord de principe avec les représentants légaux des salariés à savoir les syndicats, en présence des autorités nationales compétentes  pour une restructuration du groupe tout en préservant les droits de ses salariés et surtout l’emploi dans la région de Menzel Bourguiba »,

Bien que le blocage qui ébranle le groupe ne soit que l’apanage d’une minorité, Jal Group n’exclut plus la fermeture définitive de son activité en Tunisie et regrette d’avance toutes les conséquences sur les 4000 emplois dans la région de Menzel Bourguiba.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.