L’Union européenne signe un accord sur l’immigration avec la Tunisie


L’Union européenne et la Tunisie ont signé lundi 3 mars un accord qui prévoit notamment une simplification des visas et une plus grande ouverture à l’immigration régulière en échange de la lutte contre l’immigration clandestine, à l’image de ce qui se fait déjà avec le Maroc.

Ce « partenariat de mobilité », auquel participent dix pays membres de l’UE, dont la France, l’Allemagne, le Royaume-Uni, l’Espagne et l’Italie, « vise à faciliter la circulation des personnes entre l’UE et la Tunisie » et « à promouvoir une gestion commune et responsable des flux migratoires existants, notamment à travers la simplification des procédures de l’octroi de visas », a indiqué la commissaire européenne chargée des affaires intérieures.

Tunis coopérera avec l’Union européenne dans la lutte contre l’immigration clandestine en Méditerranée, une nécessité relancée par la tragédie de Lampedusa qui avait fait des centaines de morts au large de l’Italie en octobre 2013. Outre l’ouverture d’une négociation sur un accord de réadmission des migrants irréguliers, l’UE et la Tunisie se sont engagées à mieux coopérer pour lutter « contre la traite des êtres humains et le trafic des migrants », et pour améliorer la « gestion des frontières ».

Laisser votre commentaire

Farojob

Portail d'offres d'Emploi, annonces de recrutement dans les concours de fonction publique en Tunisie, travail à l'étranger et immigration.

Contact

Farojob
contact[at]Farojob[point]net
Ou par message.

Newsletter

Share This