Economie: S&P abaisse de deux crans la note de la Tunisie

Publié par | 17 août 2013 | Actualités économiques



standard_and_poors_19

Encore une mauvaise nouvelle pour l’économie tunisienne : l’agence d’évaluation financière Standard & Poor’s a abaissé, vendredi, de deux crans la note de la Tunisie, devant la contestation croissante à laquelle fait face le gouvernement en place.

 

La note accordée à la dette long terme du pays passe de «BB-» à «B», ce qui traduit une faible confiance de SP dans la capacité du pays à faire face à ses engagements financiers. Cette note est assortie d’une perspective d’évolution négative.

Cela veut dire pour l’agence qu’il y a une chance sur trois qu’elle soit de nouveau abaissée dans les douze mois à venir si la situation politique et sociale devait menacer la mise en oeuvre de réformes favorables à la croissance.

«Cet abaissement traduit l’augmentation des incertitudes politiques, la légitimité des institutions de transition étant de plus en plus contestée dans le sillage de nouvelles violences politiques», a remarqué SP dans un communiqué.

SP s’inquiète en particulier de l’impact de cette situation sur le tourisme, «qui reste un pilier de l’économie de la Tunisie, et sur l’investissement étranger et intérieur».

Plus grave que l’abaissement de la note souveraine tunisienne de deux crans, l’agence américaine reste très sceptique sur les perspectives d’avenir de l’économie tunisienne, eu égard aux blocages politiques actuels et aux difficultés qu’aura le pays pour attirer des investissements. S&P n’écarte pas d’abaisser encore de 1 à 3 points, d’ici une année, la note tunisienne, qui tomberait ainsi à «C», synoonyme de faillite.

Laisser une réponse

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.