A cause de 7 agents de gardiennage, 240 personnes risquent de perdre leur emploi à Béja

Publiée par | 26 août 2015 | Actualités tunisie



industrie_beja-20154

L’inspection régionale du travail à Béja devrait tenir, mardi 25 août 2015, une réunion de crise en vue de débloquer la situation qui a conduit à la fermeture de l’unité de production de cuir « Stork sarl », propriétaire d’un investisseur italien.

Rappelons qu’à leur retour des vacances lundi 24 août, les ouvriers de cette usine n’ont pas pu reprendre leur travail, surpris par le maintien de la fermeture de l’usine située dans la zone industrielle Béja nord, en dépit de la fin des vacances annuelles qui ont commencé le 21 juillet dernier.

La fermeture de l’usine risque de mettre au chômage plus de 240 ouvriers, selon les données recueillies par la correspondante de l’agence TAP dans la région.

D’après la directrice des ressources humaines à Stork Sarl, Mounira Toujeni, le propriétaire de l’usine, un investisseur italien, avait déjà menacé de fermer l’usine si aucune solution n’est trouvée concernant la situation de 7 agents de gardiennage, employés dans le cadre de la sous-traitance. Ces agents que l’investisseur cherche à remplacer refusent de retourner à leur employeur initial (la société de sous-traitance) et cherchent à poursuivre le travail.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.